Les Rendez-Vous de la Lune présentent : La Grande Sophie au Salon Musical Saint-Eustache

[Aparté] Ce que le compte-rendu ci-dessous ne dira pas c’est ceci :

S’ensuivit un sprint digne des plus grande course poursuites, qui me fît arriver échevelée et raide morte à 19h47, pendant le second titre.

Le comble dans l’histoire c’est que c’est moi qui marque les dates ICI et qui ai envoyé la newsletter de rappel pour ce concert !

Merci encore Charlotte pour ce reminder in extremis !!!

[/fin de l’aparté]

La Grande Sophie au Salon Musical Saint-Eustache

Le grand salon boisé de Saint-Eustache accueillait hier soir La Grande Sophie, pour un concert particulièrement créatif qui a clôturé en beauté la saison 09/10 des Rendez-Vous de la Lune.

  • Date : 15.06.10
  • Adresse : Salon Musical Saint-Eustache, 2 impasse Saint-Eustache, 75002 Paris

» Article paru à l’origine sur (feu) Le-HibOO.com

La Grande Sophie fait partie de ces artistes qu’on a du mal à imaginer sans guitare dans les mains. Et pourtant, si sa guitare est bien là ce soir, elle est sagement posée dans un coin, car « c’est elle qui va m’écouter pour une fois« .

Accompagnée de Camille Ballon au piano et à la contrebasse, et armée d’une flopée de percussions en tout genre, elle va réinterpréter (on frôle même parfois la limite de la création) ses chansons, piochées dans tous ses albums.

Ainsi, nous aurons donc la chance d’entendre Sur le ferry boat, En fait, car « elle fût enregistrée maladroitement et je voulais lui donner une seconde vie » et « Shoot dans l’ballon de foot« , tout à fait de circonstance et remise au goût du jour par Camille lors du concert des Françoises à Bourges. Rosemary Standley (Moriarty) en fond de salle la fredonnera d’ailleurs allègrement (et moi aussi, mais c’était quand même nettement moins remarquable).

En parlant de Françoises justement, la présence de Rosemary dans la salle laissait forcément espérer Quand le mois d’avril … espoir qui ne fût pas déçu puisque La Grande Sophie, nous expliquant avoir été émue par son interprétation à Bourges, lui a laissé la place pour la chanter. Et la guitare quitta sa position de spectatrice, pour les mains de Rosemary.

Si déjà à Bourges, cette chanson avait eu un écho particulier, ici dans ce lieu intimiste au plancher qui craque, le temps s’est suspendu doucement à la voix de Rosemary, qui avait quelque chose de céleste …

Au milieu de ses chansons, La Grande Sophie glissera également Mister, qu’elle a écrite pour Françoise Hardy.

Et si l’on avait en tête les guitares caractéristiques de « ses plus grands tubes », l’idée a pu nous traverser l’esprit que l’exercice allait être difficile pour ces titres-là … mais c’était sans compter sur l’excellence de Camille Ballon qui a permis une incroyable version de Du courage en contrebasse/voix ! Et de Martin en piano/voix/shakers, où La Grande Sophie s’est promenée dans les rangs pour s’assurer que tout le monde la suivait bien sur les « lalalala ».

« Vous voyez, je m’en suis passée finalement« , concluera La Grande Sophie avant de quitter la salle sous une standing ovation, prouvant une nouvelle fois que ces Rendez-Vous de la Lune sont vraiment des moments à part où il fait bon être pour redécouvrir les artistes…

» www.madamelune.com/

Pour la prochaine saison des Rendez-Vous de la Lune se murmurent déjà les noms de Moriarty, Piers Faccini, Lilly Wood & the Prick …. stay tuned !

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *