Florent Marchet – Courchevel

Autant j’avais adoré Gargilesse, autant j’étais restée perplexe pour Rio Baril … mais ce troisième album, Courchevel me réconcilie complètement avec Florent Marchet 😉

Florent Marchet - Courchevel

Article paru à l’origine sur feu Le-HibOO.com

Un album au packaging en forme de livre, à la couverture d’un démodé recherché et où une tapisserie au goût douteux encadre toutes les pages du livret. Au fur et à mesure que les pages tournent et que les chansons défilent, on passe de portrait en portrait – aux issues souvent tragiques, comme de petites nouvelles reliées par cette imagerie où l’on sent poindre un second degré certain.

Si la musique étonnamment entraînante est ce qui nous accroche en premier, les écoutes qui suivront la première n’auront de cesse de nous faire découvrir les petites perles dont regorgent les paroles. Des tournures de phrases brillantes, et empruntes d’une noirceur qui n’apparaît pas toujours de prime abord : « mais un jour qui était de trop, ta tristesse sous le métro » (Courchevel), « Jamais on ne saura si les enfants au fond ont pu du bout des doigts caresser l’horizon » (Narbonne plage) … Avec toujours cette espèce d’urgence dans la voix, Florent Marchet dépeint un réalisme pas toujours gai et souvent cinglant, mais parlant.

Plus l’on se plonge dans les chansons, plus la finesse des arrangements apparaît, nous enveloppant totalement dans des atmosphères très différentes selon les morceaux : Hors-piste, instrumentale, nous envoie vers un univers très cinématographique, quelques sons electro dans Benjamin qui, mélangés aux guitares électriques des refrains, donnent envie de danser; La Charrette et ses claps sème une petite touche de légèreté après la pesante Pourquoi êtes-vous si triste ?

Et impossible de rester insensible à Roissy, ce très beau duo où la voix de Jane Birkin, toujours sur le fil, se marie à merveille avec la situation déchirante que l’on devine plus la chanson avance …

Courchevel est ainsi un très bel album, qui mérite plusieurs écoutes pour en saisir toutes les nuances.

Tracklist

  1. Courchevel
  2. L’idole
  3. Benjamin
  4. Roissy (en duo avec Jane Birkin)
  5. L’eau de rose
  6. La famille Kinder
  7. Pourquoi êtes-vous si triste ?
  8. La charrette
  9. Narbonne plage
  10. Hors-piste
  11. Qui je suis


www.myspace.com/florentmarchetmusic
Florent Marchet – Courchevel | Pias – Disponible

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *