Nadeah au Divan du Monde

Nadeah au Divan du Monde

Nadeah au Divan du Monde

Pour son premier concert en tête d’affiche dans une salle parisienne depuis la sortie récente de son EP Odile, c’est au Divan du Monde que Nadeah a posé ses divers accessoires et instruments.

Si je l’avais déjà vue en street concert et en formule semi-acoustique, c’était ce soir une découverte de la « formation complète ».

Une découverte qui fût surtout un véritable excellent moment car une énergie dingue s’est dégagée de la scène tout au long de la soirée: Nadeah entraînant toute la salle avec elle, les chansons parées d’arrangements surprenants (et très bons) leur donnant une dimension nouvelle …

On sentait une grande partie de la salle très connaisseuse de l’univers de Nadeah, et ça dansait, chantait et paritcipait tout du long. L’ambiance est montée crescendo jusqu’au final fabuleusement festif avec Odile, où le clarinettiste et le tromboniste se sont vus à l’honneur.

Et puis Nadeah c’est aussi la géniale faculté de glisser deux chansons douces et belles à pleurer (Sandpaper et une chanson au refrain avec cette jolie phrase so I might remember how to smile .. ), l’air de rien, dans un ensemble complètement dansant. Parce que le vrai final, c’était une reprise de Walk like an Egyptian, suivi d’une version de L’exterminateur plus folle que jamais.

Ce concert est passé une vitesse dingue: ça faisait longtemps que je ne m’étais étonnée à l’annonce de la dernière chanson.

Et un « déjàààà ?!? » mental après plus d’une heure de concert est en général bon signe !

» www.nadeah.com

Vidéos
by Yak
An asylum on New Year’s Eve
Ain’t got time
Humdrum
Pinot noir and poetry for breakfast
Hurricane Katrina
Scary Carol
Odile
Sandpaper
Walk like an Egyptian

2 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *