Angus & Julia Stone – And the boys / Et les hommes

Outre le fait que c’est toujours un plaisir de voir Angus & Julia Stone en concert, la véritable raison qui m’a poussée à aller voir 4 concerts sur 5 au Trianon, c’était pour être là si jamais Julia tentait la version française d’And the boys.

—–
Explications :

En décembre dernier, j’ai reçu un mail de la manageuse du groupe, me demandant si je voulais bien les aider à traduire And the boys, que le label voulait en français. En soit, je n’ai jamais vraiment approuvé l’idée de faire chanter les artistes dans une langue qui n’est pas la leur quand l’idée de base n’est pas d’eux mais là ça avait du sens car j’avais pu déjà voir l’intérêt de Julia pour notre langue : elle avait déjà travaillé sur Hold On en français (les plus attentifs au Café de la Danse auront pu entendre un « pourquoi m’as-tu dit ça » glissé au refrain), et puis il y a eu Requiem pour un con à Taratata. Et soyons honnêtes, j’étais ravie qu’ils aient pensé à moi pour cela ! Donc je me suis lancée.

Exercice difficile car il ne s’agissait pas seulement de traduire, mais de surtout respecter la rythmique mélodique. Il y a eu plusieurs versions du texte, qui est passé d’une traduction quasi littérale à une véritable adaptation. Pour que cela sonne plus comme une vraie chanson et non une traduction brute, avec un esprit poétique, des rimes … et tout cela bien sûr avec un timing serré. Ce qui m’a obligée d’ailleurs à faire les démos moi-même, trèèès à l’arrache.

La veille prévue de l’enregistrement, Julia m’envoie un mail me demandant si je peux l’aider à répéter. Pour moi c’est un samedi à 11h du matin, pour elle il est 23h et ils viennent de jouer au Big Day Out Festival de Sydney. Skype. Situation extrêmement bizarre quand même que de passer une bonne heure et demi à corriger la diction d’une chanteuse dont vous admirez particulièrement le travail d’ordinaire. Surtout quand vous apprenez que les 15 jours précédents elle a écouté en boucle votre démo pour se familiariser avec les sonorités. Logique certes, mais quand même. Quelques erreurs à corriger par ci par là (et corrections de texte, car faire prononcer « mon cœur » à un australien est mission impossible) mais dans l’ensemble le rendu promettait d’être vraiment cool.

Au final, la version française complète de la chanson est vraiment sympa, mais si l’on ne connait pas le texte cela fait assez bizarre je pense. Donc ils ont refait une version où l’anglais domine.

26 avril donc. Version normale de la chanson. Mais en coulisses, dès que Julia me voit, elle m’en parle et me dit qu’elle n’a pas osé. Bon point.
27 avril. En introduction, elle mentionne la VF. On avance. Pas de français dans la chanson cependant. Après le concert, on en discute, je lui suggère de ne faire que le pont, pour l’intention. Mais lui demande de ne pas le faire le 28 car je ne serai pas là.
28 avril. Des amis me confirment que la version jouée était la « normale ».
30 avril. Suspens. Et non seulement le pont est en français (vers 3min06), mais le refrain suivant également. Du moins le début, mais c’est déjà une belle surprise !
1er mai. Je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’elle retente, mais par sécurité j’ai filmé le pont … et j’ai bien fait, car cette fois-ci elle s’est même enhardie à doubler la fin :

Aujourd’hui, le projet est probablement abandonné, et si j’avais déjà la fierté d’avoir l’enregistrement dans mon iPod, je suis vraiment contente qu’il ait pris véritablement vie sur scène, même très partiellement, même si ce fût bref, plutôt que de rester dans un tiroir.

Et cette aventure m’a donné envie de m’atteler plus sérieusement à mes chantiers musicaux en cours 😉


Edit >> pour finir l’histoire, il s’est avéré que le projet a bel et bien abouti ! La chanson, dans sa version français/anglais, est passée en radio à partir de fin mai, et continue encore – fin décembre 2011 – à être diffusée très régulièrement sur RTL2 😉

14 commentaires

  • clap clap bis!
    Et go go go pr tes « chantiers »!

    😉
    bisoo

  • mais la CLASSE !!
    je n’avais pas compris ça comme ça

    nb: je VEUX ta démo, NOW !!

    wahouuuu

  • mais la CLASSE !!
    je n’avais pas compris ça comme ça

    nb: je VEUX ta démo, NOW !!

    wahouuuu

  • c’est quoi l’adresse de la maison de disque, j’envoie un courrier je demande tout de suite un duo Franglais ava / julia à la 22 d’Ours / Lily

  • haha pas sûr que mon niveau de notoriété ne serve vraiment le projet 😉

  • haha pas sûr que mon niveau de notoriété ne serve vraiment le projet 😉

  • Rétrolien : Fierté du jour | Le Palindrome

  • Rétrolien : Fierté du jour | Le Palindrome

  • Bonjour !
    Peut-être de bonnes nouvelles ?
    J’ai découvert cette chanson à la radio, avec une version française qui entrecoupait la version « normale »… je ne saurais pas dire si c’était la chanteuse qui chantait en français, mais pas moyen de retrouver cette version…
    Pour retrouver un titre qui passe à la radio, je note généralement un bout des paroles, pour retrouver celle-ci j’avais noté « il y a tout ce que l’on aurait pu entendre », je ne sais pas si c’est la version que AVA a traduite ?
    En tout cas, si vous avez des nouvelles sur cette version française n’hésitez pas à commenter, elle était terrible :p

  • Bonjour !
    Peut-être de bonnes nouvelles ?
    J’ai découvert cette chanson à la radio, avec une version française qui entrecoupait la version « normale »… je ne saurais pas dire si c’était la chanteuse qui chantait en français, mais pas moyen de retrouver cette version…
    Pour retrouver un titre qui passe à la radio, je note généralement un bout des paroles, pour retrouver celle-ci j’avais noté « il y a tout ce que l’on aurait pu entendre », je ne sais pas si c’est la version que AVA a traduite ?
    En tout cas, si vous avez des nouvelles sur cette version française n’hésitez pas à commenter, elle était terrible :p

  • Rétrolien : Bye Bye 2011 | Le Palindrome

  • Rétrolien : Bye Bye 2011 | Le Palindrome

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *