Amsterdam

Il y a quelques semaines, je suis allée à Amsterdam.

Une ville que je connaissais déjà un peu, pour y avoir passé un grand week-end en 2005: une période où j’habitais au Pays-Bas, mais toooooout au Nord, à Groningen. J’avais gardé un excellent souvenir du pays et avais franchement hâte d’y retourner !

Certaines d’entre nous n’avaient jamais mis les pieds à Amsterdam, donc nous avons fait un mix de découvertes au hasard et visites ciblées. Notre hôtel était parfaitement situé, à Leidseplein : suffisamment loin de la gare pour éviter le gros rush touriste et tout près des musées & parcs.

Façades dépareillées et pas toujours droites, typiques.

Aviron sur canaux

Déception quant au Palais-Royal : franchement laid. De même que la fameuse place Dam à deux pas.

Dans ce genre d’endroits on ne verra évidemment que des touristes, de même que dans les Coffee Shops proches de la gare. (Et je devance l’éventuelle question: non, je n’ai toujours pas testé ;)).

Marché aux fleurs

La photo de droite, c’était un brunch hyper cool/beau/bon.

GOUDA powa.

Indignés locaux.

Quelques visites culturelles au programme : le musée Van Gogh et la maison d’Anne Frank, tous deux très intéressants, même si forcément la seconde est moins gaie. Nous avons aussi voulu aller voir l’architecture du Begijnhof, mais sans succès : la nuit étant tombée très vite, on a foiré le repérage.

A propos des rues d’Amsterdam : les principales sont méga sportives à cause des tramways. Techniquement pour traverser, il faut faire gaffe dans l’ordre aux vélos, aux trams, aux voitures, re-trams, re-vélos et ayé vous avez réussi à traverser. Inutile de vous dire que nous étions ravies le dimanche qu’il y ait grève des trams, ça simplifiait vachement #huhu

Depuis la chanson de Gush du même nom, sortie après mon retour en France, j’ai toujours voulu aller voir le Vondelpark. Qui n’a rien de particulier en soit, même si très agréable, mais on y a passé un excellent moment : se perdant un peu dans les rues alentours, observant les néerlandais faire du vélo en couple (c’est-à-dire se tenir la main ou le bras à vélo), retrouvant les joies de la balançoire …

A croire que les cygnes se déplacement en véritable troupeau au Red Light district …

Ah et donc à la base, si ce week-end était organisé, c’était pour aller voir les Hanson au Paradiso. Ils jouaient le vendredi soir, donc c’était parfait pour profiter de la ville 2 jours et demi entiers. Nous y allions sans trop rien en attendre et ce fût une sacré bonne surprise !

Le Paradiso est une salle superbe (ancienne église donc vitraux, balcons de bois …), très bien agencée, et qui plus est … sold out ! Il y avait donc 1600 personnes au concert, extrêmement motivées, et l’ambiance a été franchement dingue, décuplant l’énergie du groupe, et bref concert de fou. Cerise on the cheesecake comme on dit !

» Retour en 1997 avec A minute without you

Bref je ne saurais que trop conseiller, non pas d’aller voir les Hanson, mais d’aller visiter Amsterdam ! Et/ou d’autres coins des Pays-Bas, of course.

Au-delà tout ça, c’était aussi un chouette week-end puisque passé entre amies des 4 coins du monde (à 1 pays près je n’aurais pu marquer que « d’Europe ») et que c’était cool de pouvoir passer du temps ensemble comme ça.

Private tip
Une collègue de l’une d’entre nous avait conseillé un p’tit resto/bar et franchement trop bon plan. Ambiance très conviviale, pas très cher (ce n’est pas de la haute gastronomie mais c’est simple et bon et les desserts sont fabuleux), cadre super, serveurs sympas … bref nickel. Cet endroit sans nom se situe au 23 de la Wolvenstraat, à bon entendeur !

Et merci Charlotte pour Le Routard 😉

3 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *