Christine and the Queens – Mac Abbey

Christine and the Queens c’est une sorte de faux groupe : il y a Christine, prénom emprunté, et plusieurs personnages fictifs qui forment les Queens. Parmi elles, il y a Miséricorde (crying honey) qui donnait son nom au premier EP, et aussi Mac Abbey (the dirty one) qui prête le sien au second qui vient de paraître. Il en est prévu quatre, un par queen. Rien qu’en cela le concept est intéressant.

Musicalement, c’est un plongeon dans la pop électronique, accrocheuse, avec un subtil mélange de mélodies lancinantes et entraînantes sur lesquelles se pose une jolie voix énergique. Narcissus is back (ci-dessous) et Drifter sont à mon sens les deux meilleurs de cet EP, mais on sent à son écoute et en regardant les quelques images associées que le projet doit avoir une autre vie sur scène, une ampleur différente … il faut absolument que j’aille vérifier ça de mes propres yeux 😉

D’ailleurs sa prochaine date c’est le 4 février à Brétigny sur Orges, ce qui fait un peu loin mais en co-plateau avec Le Prince Miiaou, ça risque d’être excellent. Avis aux habitants du 91 !


» Site officiel
» Fanpage Facebook
» Tumblr

Un commentaire

  • j’ai vu en (tiens donc!) Soirée Klaxon. J’ai pas aimé. Y a des idées sympa, mais je suis resté totalement hermétique. Son univers était peut-être trop perché pour moi… (elle avait de mémoire vraiment l’air habitée, c’était limite flippant)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *