Mini-chroniques : Sébastien Tellier, Séverin et Gossip

Sébastien Tellier - My God is Blue
Disponible
Barclay/Universal

Sébastien Tellier – My God is Blue

De Sébastien Tellier, je ne connaissais que son album Sessions, tout acoustique. Et n’avais jamais pris la peine de me pencher sur les autres, préférant rester sur cet OVNI de sa discographie. Quand tout le monde s’est mis à parler de Pépito bleu, j’ai à peine cliqué. Encore moins sur Cochon ville. Et puis on m’a un peu forcé la main et j’ai fini par écouter l’album. Et quelle surprise !

Certes c’est très barré, il y a un second degré très présent, mais il n’empêche que c’est hyper cohérent et … vachement bien. Pepito bleu, et ses chœurs religieux, s’avère une très bonne introduction à cet album à l’univers décalé, prônant une religion pas vraiment définie mais avec beaucoup d’amour et d’humour dedans. Parfois des bribes de textes interpellent par leur côté loufoque, comme ce passage d’Against the law où Sébastien Tellier s’exclamera « C’est quoi cette histoire de coiffeur, c’est n’importe quoi / Oui mais c’est beau ! ».
Difficile de séparer une chanson d’une autre tant l’ensemble forme un tout, mais si je devais en écouter une « à part », au milieu d’une playlist toute autre, ce serait Russian Attractions qui est particulièrement excellente.

» www.alliancebleue.com

Séverin - Séverin
Disponible
Cinq 7 / Wagram

Séverin – Séverin

Comme beaucoup de mes camarades, en recevant le nouvel album de Séverin, je n’ai pas compris le « premier album » indiqué. L’explication est simple : il n’était en fait sorti qu’en digital. Donc c’est le même en fait. Avec une nouvelle pochette et quatre titres qui changent (pas « en plus », juste « qui changent »). Ce qui fait donc 10 titres (au lieu de 11 sur la version antérieure).

Séverin, j’aime bien son côté nonchalant, ses instrumentations pop 80’s, ses textes fun mais dès que ça devient plus doux et moins fourni (Dans les graviers, Les sirènes …), on s’ennuie quand même un peu. Sûrement un truc de trop lisse dans sa voix et c’est dommage car quand on s’y penche attentivement, il y a plein d’arrangements chouettes et il a un style d’écriture très simple mais agréable.

Suggestions d’écoute : La revanche (pour l’histoire), Un été andalou (pour les chœurs et l’ambiance), et of course En noir et blanc (parce que cette chanson est totalement cool)

» facebook.com/iciseverin

Gossip - A joyful noise
Disponible
Columbia / Sony

Gossip – A joyful noise

C’est simple, d’abord il y a eu Perfect world et son petit air Cindy Lauper. Coup de cœur immédiat. Et puis Move in the right direction. Double coup de cœur.

Pour leur deuxième album, ils s’étaient déjà éloignés du côté punk de leurs débuts, mais là on est clairement plus dans un album électro-pop. Pas aussi up-tempo tout du long que les deux chansons précédemment citées, mais qui vaut franchement le coup d’oreille.

I hold back tears
So I can move in the right direction
I have faced my fears
Now I can move in the right direction
I’m doing fine
One step closer every day at the time

» www.gossipyouth.com

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *