Dominique Dalcan – Sometimes

Dominique Dalcan ça a longtemps été pour moi « le monsieur à la voix grave qui répétait toujours le même mot dans la chanson du film ».

Parce qu’à l’époque où Ma vie en Rose est sorti (1997) j’avais à peine 13 ans, n’écoutait pas de chanson française, et n’avait même aucune idée de qui était Zazie (ce qui a bien changé depuis, pour Zazie et l’écoute de chanson française).

Quelques années plus tard, à la sortie du best-of Music Hall (2006), j’ai croisé sa route indirectement alors j’ai écouté, mais ce n’était quand même pas tout à fait ma tasse de thé (sauf la chanson titre, qui est restée longtemps dans mon iPod).

Tout ça pour dire que la première fois que j’ai été à peu près en phase avec sa musique, c’était en 2010 avec Paratonnerre. Tardivement donc.

Aujourd’hui fut publié Sometimes le premier extrait de son nouvel album à paraître à la rentrée.

J’avoue avoir lancé l’écoute en faisant douze trucs en même temps.
A l’arrivée des guitares électriques vers la quinzième seconde j’ai rouvert l’onglet du navigateur pour vérifier que c’était la bonne chanson que j’avais lancée.
Claque.
Arrangements excellents.
Refrain complètement pop, génial.
Repeat total.

C’est comme si un jour, tout ce que j’avais en tête redevenait possible, retrouvait tout son sens.
C’est vraiment curieux, quand on imagine qu’on a envie, qu’on n’a plus rien à perdre.
Il y a des jours comme ça : SOMETIMES.

Il m’aura fallu presque seize ans, mais avec Sometimes, je rejoins totalement le train Dalcan en marche.
Vivement la suite.

Hirundo, nouvel album à paraître le 23 septembre 2013 chez Pias

» www.dominiquedalcan.com
» www.facebook.com/dominiquedalcanofficiel

5 commentaires

  • Dalcan c’est vraiment bien. Pour ma part c’était la bande son d’une partie de mon adolescence. Je l’avais découvert avec l’album Cannibale, que je trouvais formidable en terme d’arrangements et de compo. Textes surréalistes donc qui laissent imaginer.
    Le premier album était plus « pop » et on retrouve un peu de pop ici (en tous cas sometimes fait un peu résonnance avec, mais en tellement plus léché et abouti).
    Et puis vraiment l’album ostinato (mélange de musique « chanson française », brésilienne et électronique est un bijou et fiat voyager (textes moins surréalistes et arrangements absoluments incroyables, à écouter au casque ou avec un bon son pour en saisir les nuances…)
    Bref, Dalcan c’est top.
    Bravo pour ce billet.
    Phil

  • Merci à vous pour ce partage d’expérience.
    J’attends son nouvel album pour peaufiner ma découverte tardive, mais je compte bien me plonger également dans ses premiers albums par la suite. Votre description d’Ostinato fait envie 😉

  • Merci à vous pour ce partage d’expérience.
    J’attends son nouvel album pour peaufiner ma découverte tardive, mais je compte bien me plonger également dans ses premiers albums par la suite. Votre description d’Ostinato fait envie 😉

  • Rétrolien : Dominique A - Au revoir mon amour | Le Palindrome

  • Rétrolien : Dominique A - Au revoir mon amour | Le Palindrome

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *