Springsteen & I, le film

The Music. The Fans. The Soundtrack to so many lives.

Springsteen & I, à la fois documentaire musical unique en son genre et expérience de réalisation collective produite par Ridley Scott Associates & Mr Wolf, est un film-événement créé pour les fans, par les fans et qui contient les chansons de Bruce Springsteen préférées du public ainsi que des images d’archives des prestations les plus légendaires de sa carrière.

Depuis plus de 40 ans, Bruce Springsteen a fortement influencé et changé à jamais la scène rock mondiale. Avec plus de 120 millions de disques vendus, d’indénombrables récompenses parmi lesquels une vingtaine de Grammy Awards, ses preuves ne sont plus à faire. Sa musique reflète son époque, retrace des histoires incroyables, des instants uniques partagés avec ses fans qui l’ont suivi depuis toutes ces années.

« Ce film incroyablement bien fait permet de juger de la qualité de la relation profonde qui s’établit entre un artiste et ceux que sa musique touche particulièrement« , a commenté Ridley Scott.

Le synopsis est clair. On a vu la bande annonce. Et pourtant on ne sait pas trop à quoi s’attendre en allant voir Springsteen & I.

Un film consacré aux fans d’un artiste ça peut laisser dubitatif sur le papier… mais on se laisse vite prendre dans l’histoire. C’est très bien monté : de témoignages simples (3 mots pour décrire Bruce Springsteen) on plonge dans des anecdotes plus détaillées, touchantes, amusantes (il y a même des témoignages négatifs). Et ce qui fait aussi la force du film c’est le travail d’archives qui a été fait pour retrouver les images correspondantes, certaines ayant plus de 30 ans.

Il y a forcément des moments où l’on se reconnaît dans les témoignages de ces gens. Même sans être fan d’un artiste en particulier, leur façon touchante d’expliquer la place de la musique dans leur vie ou pourquoi telle chanson est associée à jamais à un moment de celle-ci, a forcément un écho quelque part en nous.

Entre les témoignages, des images de concerts toutes époques confondues, retraçant des décennies de carrière scénique, faisant (re)découvrir des versions live moins connues … petites pépites glissées entre les souvenirs égrainés.

A la fin de ce documentaire, la salle plutôt émue a applaudi.

Puis le générique annonce, en exclusivité pour la diffusion cinéma, 35 minutes du concert de Bruce Springsteen and the E-Street Band concert au Festival Hard Rock Calling à Hyde Park en 2012. Ça commence par une magnifique version de Thunder road piano/voix/harmonica et finit avec un Twist & Shout endiablé, en duo avec Paul Mc Cartney.

35 minutes scotchantes (en plus à La Géode on est comme qui dirait DANS le concert) et jubilatoires qui feront redoubler les applaudissements de la salle.

Et là sans crier gare, l’épilogue.

Retour sur les fans. Des témoignages de l’Après-film. Avec Bruce Springsteen qui prend la parole pour la première fois du reportage. Le lien fort tissé entre cet artiste et son public que l’on sentait tout au long de celui-ci apparaît ici concrètement, avec simplicité et évidence.

Re-applaudissements. En sortant, on est forcément émus et admiratifs.

Un documentaire à voir, même sans trop connaître Bruce Springsteen.

Le film a été diffusé officiellement le 22 juillet, et fort heureusement quelques cinémas continuent de le passer (ce qui m’a permis de le voir).

Prochaines séances de rattrapage à La Géode, les 14 août et 7 septembre » Réservez
Astuce : arriver 15 minutes plus tôt pour choper une place en haut, car qui dit Géode dit écran ondulé, donc pas toujours pratique pour les sous-titres.

» Pour en savoir plus : www.springsteenandi.com
» Bande-annonce (extended)
» Extraits du film (à ne pas regarder en amont, sinon ça enlève un peu de l’intérêt)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *