Le sens du merveilleux

Le sens du merveilleux c’est celui qui permet de donner à l’existence la plus commune des allures de roman.
C’est celui qui rend plus aiguisés le goût, le toucher, l’ouïe, l’odorat, l’audition, la vue et puis la vie. Oui, surtout la vie.
Un sixième sens que le sens du merveilleux, et finalement le seul qui compte vraiment.

Prologue – Victoire De Changy

Une vidéo simple et rêveuse, un très joli texte, mais surtout le début d’un beau projet d’écriture.

Et pour suivre depuis un moment les écrits – blocs poétiques sans sauts de lignes – et l’univers visuel de la demoiselle au hasard de ses trouvailles sur Tumblr, je ne peux qu’être d’accord avec la définition ci-dessus et attendre (im)patiemment la concrétisation de ce projet…

D’ici là, quelques liens à parcourir :
» We were just kids in love
» Sailing Home

2 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *