Bye Bye 2013

2013 est une année qui fut très chargée, à tous points de vue.
Avec un automne/hiver plutôt au summum de ce côté là, m’obligeant à délaisser mes playlists (mais visiblement personne n’avait remarqué), et m’enfonçant dans un sacré retard dans les articles que j’aurais bien voulu publier.

Ce fut donc plutôt raté pour le « Sleeping ? » que j’étais sensée tenter car 2013 m’affiche 130 concerts au compteur. Et je cherche encore comment j’ai pu les caser, surtout que j’ai passé 3 semaines au bout du monde.

Le bout du monde ce fut aussi le point de départ de 2013. Un voyage magnifique en Polynésie que je n’ai pas encore pris le temps de raconter mais je compte bien le faire. Huit pays pour 2013 (et autant d’articles en retard) : États-Unis, La Polynésie, Angleterre, Danemark, Norvège, Italie, Suisse, Espagne. Petites ou grandes escapades plus que bénéfiques.

Et puis quoi que je fasse, la musique n’est jamais très loin alors j’avais déjà dressé mon Top albums & EPs 2013 que je complète ici avec des moments forts qui ont marqué mon année :

Bye Bye 2013

  • Dans les concerts particulièrement marquants, il y a sans conteste celui d’Edward Sharpe and the Magnetics Zeros. Jamais vécu pareille osmose et belle folie qu’à ce concert. Souvenir mémorable.
    Celui de Puggy à La Défense également, parce que je n’en attendais rien et qu’il était excellent. Celui de Texas à la Gaîté Lyrique, parce que Texas quoi. La série des concerts de Georges, parce que c’était bien, qu’ils ont éclairé mon été parisien et que Loane en est ressortie transformée (vivement donc qu’elle reprenne le chemin de la scène).

  • Ma redécouverte de Bruce Springsteen. Un artiste que j’ai toujours écouté, mais sans m’intéresser à son histoire. Jusqu’à ce fameux concert de juin où j’ai pris une sacré claque. Depuis, j’ai lu 2/3 bouquins, été voir l’excellent Sprinsgteen & I, et me suis replongée dans ses chansons.

  • Le fait que cette année, une bonne partie de « mon panthéon personnel des artistes que je suis de près » sorte un album: Zazie, Rose, Hanson, et Jil Is Lucky. Noël étalé quoi 😉

  • Changer de label. Un switch d’un jour à l’autre, bonne formule pour se détacher moins difficilement d’une équipe à laquelle j’étais (et reste) toujours très attachée. Et puis un chouette début de chapitre au sein d’une nouvelle équipe.

  • Découvrir Robin des Bois (la comédie musicale) sur scène. Parce que mine de rien quand tu bosses sur un truc pendant presque deux ans, c’est plutôt émotionnant de voir enfin le résultat. Une aventure qui fut passionnante à vivre et que j’avoue toujours suivre un peu de loin…

  • Ces quelques heures où, sous quelques palmiers avec l’océan pacifique à perte de vue, un joueur de ukulélé tahitien m’a montré comment en jouer. Technique très particulière, tout comme leur façon de jouer de la guitare. Fascinant.

  • The Broken Circle Breakdown. Film bouleversant et sublime, à la bande originale parfaite (pour les amateurs de bountry & bluegrass). La chanson If I needeed you continue de me hanter …

  • Dans les moments particulièrement sympas avec artistes, je citerais KT Tunstall pour cette interview, Céline Dion et cette private joke « bleu royal » inattendue, Camille qui a réussi à me faire chanter devant 1 caméra et 3 collègues à un concert W9; et puis cet après-midi LØVE avec deux lionceaux.

  • J’avais terminé mon Bye Bye 2012 en disant que je me réjouissais du chapitre 3 à suivre pour Rose … et il s’est passé plein de chouettes choses cette année: une histoire de making-of, une histoire de blog, une histoire de Velib’, une histoire de tournée

  • Et puis pour finir, je citerais ce joli moment où l’on a vu Christine & the Queens complètement incrédule de voir tout le monde reprendre en chœur Nuit 17 à 52… vivement que son album soit prêt !


» Lire aussi : Bye Bye 2012
» Lire aussi : Bye Bye 2011
» Lire aussi : Bye Bye 2010

Source photo Rose & Velib’ : MHBlanchet

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *