Rose – Et Puis Le Film De La Tournée

Si vous vous demandiez pourquoi ce blog marchait au ralenti depuis quelques temps, voire avait atteint le point mort, soyez rassurés, le rythme va reprendre peu à peu puisque ceci est enfin terminé :

Un projet qui fait suite à celui que j’avais déjà évoqué en début d’année : faire de vidéos amateurs un vrai film souvenir de tournée.
Les habitués de ces murs auront d’ailleurs déjà vu passer plusieurs projets vidéos au sujet de Rose. #sujetdepredilection

Une idée un peu dingue, mais qu’on a menée à bout, avec au passage une petite immersion backstage pour agrémenter tout ça.

Il n’était pas vraiment prévu que le film final fasse 1h57, ni qu’on monte une vingtaine de titres, ni qu’on ait autant de rushes cool à insérer entre les morceaux. On aurait pu couper plus, et proposer un format moins long, mais pourquoi se limiter finalement ?

Comme tous les projets conceptualisés en cours de route, ce ne fut pas ce que l’on pourrait appeler une mince affaire, ce fut même un vrai casse-tête. Mais je crois qu’on a réussi le challenge, au vu des retours enthousiastes qui nous parviennent.

Rose – Et Puis Le Film De La Tournée

On a déjà tout expliqué par là-bas donc cela ne sert à rien que je paraphrase le pourquoi du comment ou que je répète le plaisir que ça a été de vivre certains concerts de l’intérieur.

Cela fait toujours un peu bizarre de boucler un projet qui occupe plusieurs mois… un mélange d’incrédulité et de nostalgie. De fierté aussi.
Ne serait-ce que celle d’avoir été au bout, mais aussi et surtout que l’accueil soit bon et que ce film semble remplir sa « mission », celle de garder une trace, tant côté public que côté artistes, de cette géniale tournée. Ce qui aurait été impossible sans l’aide et l’implication de l’artiste : un grand merci à Rose pour sa confiance, ainsi qu’à son équipe.

Je profite également de cet article pour remercier celui qui fait que j’emploie le « on » depuis le début du post, mon acolyte de projets à l’arrache et parallèles, comparse de nuits blanches et de WE geeks, binôme de GO team et de trajets nocturnes dans des bleds aux noms improbables : merci Yak ! On dort 6 mois et on se relance ? 😉

Petit encart technique au cas où certains se poseraient la question pour jauger du « à l’arrache en vrai ou pas »:
– la plupart des images live sont faites au Panasonic DMC-TZ7 (qui prend super bien les couleurs et le son mais filme en 720) et DMC-TZ40 (qui lutte un peu beaucoup avec les blancs, a un son moins bon mais filme en 1080)
– le son provient de ces mêmes appareils
– les images backstage sont faites au Canon 650D, et le son pris au micro interne


» Et Puis Le Film De La Tournée
» Montages live disponibles « séparément »
» www.ciaobella.fr

3 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *