Jacques & Jacques, un yéyé 2.0. rafraîchissant

  • Date : 23 septembre 2015
  • Lieu : Les Petites Gouttes

Ils sont deux, se font appeler Jacques & Jacques, décrivent leur musique comme « yéyé 2.0. » et n’ont pour l’instant dévoilé qu’un titre : un « Je t’aime » décalé publié le 14 février dernier.

Aux commandes de ce que l’on peut qualifier de side project, on reconnaît les joyeux drilles Laurent Lamarca et Vincha, alors forcément, l’envie d’en savoir plus fit son apparition et l’annonce de leur « tournée parisienne » avec en guests « Dieu & Les Jacquelines » fut l’occasion d’aller jeter une oreille.


En costumes 3 pièces finement cravatés, Jacques & Jacques sont beaux, classes et se lancent sans détour dans un tour de chant enlevé aux influences diverses et variées. Ils s’autorisent tout, se jouent des clichés sonores & visuels, glissent humour & bonne humeur dans tous les recoins du set et se mettent ainsi bien évidemment le public dans la poche.

Si les thèmes des chansons sont souvent abordés de façon humoristique (citons au hasard « Je préfère encore être chauve que de voir la jeunesse qui se sauve » dans celle dédiée aux cheveux blancs), le fond parlera à pas mal de trentenaires. D’autres auront même un côté touchant, comme par exemple Une petite question, présentée comme le point de départ de ce duo, et qui évoque les changements liés à la paternité : « Est-ce qu’on était pas mieux qu’à 2 / est-ce qu’on était pas bien quand on était moins 1 ?« .

Quelques chorégraphies viendront ponctuer la mise en scène, et c’est sur une reprise – musicale & textuelle – assez géniale d’Oh les filles que Jacques & Jacques rendront l’antenne.

Et en un tour de main, 40 minutes viennent de passer, l’on a un sacré sourire collé au visage et l’envie de rameuter tous ses potes pour leur faire profiter du prochain concert.

Parce que forcément il va falloir revenir, ne serait-ce que pour trouver la réponse à la question : Y-a-t-il un âge pour être cowboy ? 😉

jacques_jacques2


Jacques & Jacques sur Facebook

2 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *