Véronique Sanson – Et je l’appelle encore

Véronique Sanson a toujours été pour moi « la dame sur la couverture bleue » du seul songbook glissé au milieu des partitions classiques rangées à côté du piano familial.

Elle a traversé mes années en filigrane, comme une figure familière en bordure de mes piètres tentatives de faire sonner les touches noires et blanches.

Et puis ma route professionnelle a croisé la sienne et un jour au bureau, pendant trois minutes, le temps s’est littéralement suspendu. C’était la première version d’Et je l’appelle encore

Un texte poignant de Véronique Sanson en hommage à sa mère, sur une musique de Mehdi Benjelloun.

J’pensais pas pouvoir le faire, sans avoir appelé ma mère d’abord
Et je l’appelle encore

Nouvel album Dignes, Dingue, Donc… à paraître le 4 novembre


► Véronique Sanson sur Facebook | Twitter | Site officiel

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *