Chaton – Poésies

Il y a des projets qui naissent d’un ras-le-bol, d’un arrêt de se poser des questions, d’un envoi valser du conformisme ambiant, d’un affranchissement de tout cadre, d’un besoin de retrouver l’étincelle de départ.

Pour moi, Chaton est de ceux-là. On est saisis immédiatement, pris au tripes par le réalisme désabusé du propos, et happés par ce savant équilibre qui fait que la forme reste légère.

Si l’enveloppe musicale peut dérouter de prime abord (on va pas se mentir l’autotune n’est pas exactement quelque chose que j’affectionne d’ordinaire), on se rend compte bien vite qu’il y a un vrai sens à celle-ci et qu’elle sert astucieusement le propos.

Au bord de la faillite je continue d’écrire des poésies
C’est Paris qui m’habite
Je continue d’écrire des Poésies

La mise en images de Poésies est très réussie : scooter, bouchons, Paris dans son côté le plus bétonné et puis cette échappée en levant tout simplement la tête vers le ciel…

Poésies

Le téléphone est éteint
Je ne répondrai plus jamais de rien

L’album devait sortir en septembre en total DIY, mais la route de Chaton a croisé celle d’une chouette équipe alors il faudra patienter encore un peu (mars 2018) pour le découvrir en intégralité.

D’ici là, je glisse mes 2 autres morceaux préférés dans leur version live :

J’attends en bas

Pas de doute


Album « Possible » à paraître le 9 mars 2018, chez Arista

► Chaton sur Facebook | Instagram

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + 3 =