• MlleK_RUSwimming
    Mademoiselle K – R U SWIMMING?
  • Bensé - Le Printemps
    Bensé – Le printemps
  • Mommy_Xavierdolan
    Mommy
  • Fink_Shakespeare_clip
    Fink – Shakespeare
  • 30oct

    A’Live spéciale Bashung

    A l’occasion de la réédition de l’album Fantaisie militaire, plusieurs artistes ont repris lundi dernier sur France Inter, dans l'émission A'Live de Pascale Clark, des chansons d'Alain Bashung.

    Maissiat, Keren Ann, Rosemary Standley (Moriarty), BabX... se sont prêtés à l'exercice et s'est à ré-écouter ici :

    ---
    » Site de l'émission

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    29oct

    Fauve – Chronogramme #1

    Fauve vient de lancer un fanzine : Chronogramme.
    Si le principe peut surprendre ou sembler désuet, personnellement je trouve ça vraiment cool.
    A l'ère de l'immédiateté des contenus sur des plateformes impersonnelles, c'est chouette de prendre le temps de concevoir ce type de document.

    En l'occurrence, le contenu est intéressant (quand on aime le groupe évidemment): journal de bord de tournée, tablatures, dessins, photos, textes... le tout avec une maquette à la mise en page variée et bien fichue.

    Et c'est gratuit (sauf si vous tenez à l'avoir réellement entre les mains, ce qui pour les raisons sus-mentionnées est tentant il est vrai, auquel cas il faudra débourser l'équivalent d'un café et demi parisien), donc ça ne coûte rien d'y jeter un œil ;)

    » Lire Chronogramme #1 en ligne
    » Télécharger Chronogramme #1 en pdf
    » Commander Chronogramme #1 en format papier

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    28oct

    Mademoiselle K – R U SWIMMING?

    Il y a ces masques qu'on enfile à différents moments de sa vie…

    J'ai écrit cette chanson perdue dans Londres, les pieds dans la merde, la tête dans les étoiles. Entièrement dédiée à nos rêves, à cet ailleurs où on serait ensemble et bien.
    S’aimer serait simple. Pas de question de genre, de sexualité. Pas de jugement sur une apparence qui serait bonne ou pas assez.

    Tell me, R U SWIMMING ?
    R U with a boy ?
    R U with a girl ?
    Have you chosen ?
    Choices are not easy

    Le nouveau projet de Mademoiselle K est en anglais. Indépendant.
    Cela fait plusieurs mois qu'elle le présente sur scène, et par petites touches sur le web.
    Je me souviens que j'avais beaucoup aimé les prémices lors du Rendez-Vous de la Lune à Saint-Eustache en juin 2012.
    Et plus le projet se concrétise plus je le trouve intéressant.
    Dans la forme, dans le fond, dans la façon d'être présenté.
    Et aujourd'hui cette nouvelle chanson.
    Coup de cœur immédiat.
    Par vraiment pour le thème intrinsèque, mais pour l'énergie, la force, l'ambiance générale, et pas mal de phrases qui font echo.
    Et puis sa voix. Déjà sur Jouer Dehors il y avait eu une vraie évolution, mais là il y a un cap en plus. L'interprétation ce titre frappe.
    Repeat repeat repeat.

    I just wanna dream dream dream more
    Forget about my sorrow

    Help me out
    I don't wanna wake up
    I just wanna dream up

    I'm in jail here
    No one smiles
    I feel so invisible

    Nouvel album Hungry Dirty Baby, à paraître le 19 janvier 2015

    ---
    » www.facebook.com/01mademoisellek

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    17oct

    Bensé – Le printemps

    En sortant de ce très bon concert de Bensé à La Maroquinerie, je me suis demandé pourquoi je n'avais jamais pris le temps de parler de l'album célébré ce soir.

    Probablement parce que ce n'était pas facile, sûrement par manque de temps, très certainement par peur de ne pas réussir à exprimer exactement ce que j'aurais voulu.

    Alors que cet album, cela fait des années qu'il est présent par petites touches dans mes oreilles. Les chansons inédites de la fin de la première tournée, les chansons prémices qui ont guidé le chemin de leur auteur vers celles-ci, les chansons testées sur scène dans leur plus simple appareil... si cet album est un carnet de voyage pour Bensé, il est aussi en quelque sorte un journal (avec une perspective différente et de beaucoup plus loin certes, mais tout de même) pour ceux qui ont suivi ses travaux au fil des ans.

    Mais donc voilà, le temps file et on oublie parfois de se poser pour parler des albums qui comptent. Ce soir La Maroquinerie n'était pas pleine, mais j'en ai vu des bondées avec nettement moins d'ambiance. Il y avait un aura bienveillant, une participation amicale massive, de la chaleur humaine, et une espèce d'évidence planante. De celles qui font qu'en sortant, on peut traverser Paris en marchant sans se soucier de la pluie battante en réécoutant les chansons qui viennent de rythmer la soirée. Et qui font que subitement on prend la plume.

    Bensé - Le Printemps

    Le Printemps. Le parcours d'un homme à différentes étapes de sa vie. Une histoire racontée en chansons.
    Et si elles ont été écrites à différentes époques, si Bensé en portait certaines en lui depuis déjà plusieurs années, on en redécouvre leur sens ici, au sein de ce cheminement, du Vent qui se lève avant la Tempête menant au Printemps.

    Une écriture très lettrée, qui détonne - dans le bon sens du terme - avec ce que l'on peut entendre de nos jours. Et même si celle-ci peut sembler parfois un peu alambiquée ou quelque peu trop chargée par moments, c'est fort agréable de se laisser porter par des chansons bourrées de références littéraires ou mythologiques (les Buendia de Gabriel Marcia Marquez déjà évoqués au premier album refont une apparition, entourés d'un soupçon de Horla, de Charybde, Scylla, Éole et Cassandre...) ou par ces jeux de mots qu'on ne comprend qu'en lisant le texte (En voyage, faussement simple).

    L'une des forces de Bensé c'est de faire des chansons aux mélodies qui restent en tête et surtout que l'on a envie de chanter. Impossible de ne pas se laisser tenter sur les sifflements de Jasmin, les lalala d'En Voyage, les refrains de Quelle année et Aux caprices d’Éole... un savant mélange d'ambiances musicales qui fait que l'on passe du solennel à l'entraînant et du poignant au divertissant avec une espèce d'évidence naturelle. Avec de surcroît des arrangements extrêmement bien réussis, Bensé lui-même aux commandes, épaulé par le sieur Samy Osta.

    Parmi les titres que l'on pourrait mettre en lumière - en toute subjectivité - il y a La dernière fois, où la voix de Bensé se fait plus basse, profonde et où la rythmique donne cette impression d'une avancée implacable vers un dénouement sans appel; Après la tempête et sa montée en puissance vers ces chœurs fabuleux et cuivrés; et Le printemps pour son apparente douceur qui révèle une chanson à la beauté poignante et prend une ampleur magnifique.

    A la fin du Printemps, après la Tempête, Bensé apparaît apaisé, sur une nouvelle lancée.
    Nous refermons quant à nous un grand livre d'images fredonnées. Qu'il fera bon rouvrir souvent pour réécouter les meilleurs chapitres.

    ---

    Peut-être qu'en relisant ce texte plus tard, je me demanderai comment j'ai pu oublier tel ou tel détail, ou pourquoi j'ai présenté cela ainsi, ou me dirai que j'aurais pu faire plus long quitte à avoir attendu autant de temps, mais qu'importe, il me semblait ce soir que c'était le bon moment pour me lancer et rendre un petit hommage à cet album.

    Si ma route croise souvent celle de l'artiste, si mon soutien à ce projet n'est plus à démontrer, mes compliments sont souvent plus tacites qu'exprimés.
    Alors Julien, si tu me lis, bravo. Vraiment.
    Et à très vite.

    Bensé - La Maroquinerie 2014

    ---
    » www.benseonline.com

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    14oct

    Mommy

    Parce qu'une fois qu'on l'a vu on comprend pourquoi tout le monde poste du Céline Dion sur les réseaux sociaux depuis 1 semaine.

    C'est pas parce qu'on aime quelqu'un qu'on peut le sauver.
    L'amour n'a rien à voir là-dedans.

    Difficile de décrire ce que ce film a de particulier, mais il ne laisse pas indemne.
    Les acteurs sont fabuleux, la réalisation excellente, la bande-originale extrêmement forte.

    Pour une analyse plus poussée il y a des liens partout sur le net, donc je ne me lance pas dans l'exercice, mais pfiou.
    A voir.

    Soundtrack

    --
    » Mommy sur Facebook

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    13oct

    SAGE – In bewteen

    SAGE c'est le nouveau projet d'Ambroise le chanteur de Revolver.

    Piano/voix aérien mélancolique, In between offre un premier aperçu happant :

    Son premier EP sera bientôt disponible, et il commence à se produire en première partie d'artistes comme Christine & The Queens, The Dø ou Sébastien Tellier.
    A suivre donc.

    ---

    » SAGE sur Facebook

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    10oct

    Tokyo, Septembre 2014

    Ce n'est pas un voyage que j'ai fait.
    Mais c'est une cool vidéo réalisée par mon frangin.
    Ce n'est pas une ville qui m'attire spécialement.
    Mais à regarder ce petit film, je changerais bien d'avis.

    Last month I had the chance to visit Tokyo which gave me a foretaste of how awesome this country must be.
    I captured a few sliced of life that I put together in a video.
    I hope this will make you want to check out this city.
    Pierre Vauvillier

    ---
    » www.pierrevauvillier.com
    » www.facebook.com/pierre.vauvillier.photography

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    10oct

    Je vois

    Je vois

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    10oct

    Fink – Shakespeare

    Pour la voix qui happe dès les premières secondes, la montée en intensité de la chanson, l'envoûtement général, l'enveloppement dans la musique.

    Et ces images d'errances nocturnes dansées.

    Oh you, taught me so much about you
    Taught me so much about love
    And yet I learn nothing
    And yet I learn nothing
    And yet I learn nothing

    ---
    » www.finkworld.co.uk

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    08oct

    Retour nocturne

    Retour nocturne

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button

    Le Palindrome.net || Contact