• immersionpolynesienne
    Immersion polynésienne
  • ThisisNotALoveSong-Adelap
    Adelap : carnets de route & histoires naturelles
  • TomOdell-WrongCrowd-MAgnetised
    Tom Odell : Wrong crowd & Magnetised
  • Ornette_GoAhead
    Ornette – Go ahead
  • 01mai

    Immersion polynésienne

    Étrangement, je n'avais pas prévu de documenter mon second voyage en Polynésie. J'avais pris ma GoPro pour la plongée, puisque la dernière fois je n'avais pu rapporter de souvenirs des fonds marins, mais ne pensais pas faire plus.

    C'était sans compter ce petit camarade de 6 ans qui du bout d'une autre île m'a demandé plus de vidéos de poissons. N'ayant plus de plongée au programme, je lui ai envoyé quelques images de danseurs et surfeurs et forcément de fil en aiguille... ;) #onserefaitpas

    Voici donc quelques images de Tahiti, de sa superbe presqu'île et de Moorea.

    Un grand merci à Rogella, Mathilde, Fanny & la Doomy family pour ce séjour fabuleux. <3 <3

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    24avr

    Adelap : carnets de route & histoires naturelles

    Découpages, collages, griffonnages, photos ... toutes ces disciplines mélangées ont souvent un résultat vraiment chouette. J'ai déjà évoqué en ces murs les travaux de Lionel & ses carnets de voyages ou Doodles divers, ou encore Eléonore et ses chouettes collages hebdomadaires.

    Cela fait quelques années que j'ai croisé la route d'Adelap, Alexandra De Lapierre, et ses travaux me fascinent. Ses créations sont originales, touchantes et sur des thèmes variés (musique, voyages, carnets plus introspectifs, portraits...).

    Photographe plasticienne, elle définit son travail comme un travail protéiforme et surprenant, assemblage de photographies, de textes et de nature construit comme un journal intime, un herbier de l’existence.

    On se perd avec grand plaisir dans les pages de ses carnets... morceaux choisis :

    Histoires Parallèles

    Un beau livre, qui donne un bon aperçu de ses travaux, avec un axe très personnel et toujours créatif.

    » LIRE LA SUITE »

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    23avr

    Plongée à Tahiti

    Petite visite en images des fonds marins tahitiens.
    Ou du moins un aperçu de ce qu'on peut voir en plongeant en lagon ;)
    Donc de la surface à 14 mètres environ.

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    22avr

    Cocoon – I Can’t Wait

    "Cocoon" sans Morgane ça fait un peu bizarre.

    On sent que l'expérience solo de Mark n'ayant pas été concluante (même si j'avais finalement adoré l'album) (j'ai un article sur le sujet en brouillon depuis des lustres d'ailleurs), il revient à son premier créneau musical.

    Mais il n'empêche, ce premier extrait est franchement bon. Et le refrain addictivement cool.

    Qu'importe le nom pourvu qu'on ait le kif, comme pourrait dire un Alfred 2016.

    I can't wait to see the summer, don't do fall
    I can't wait to see the silver, so don't do gold

    En live au Petit Journal

    ---
    ► Cocoon sur Facebook | Twitter
    Welcome Home, nouvel album à paraître le 27 mai via Barclay/Universal

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    18avr

    Juliette Armanet – Cavalier Seule (EP)

    JulietteArmanet-MAnqueDamourClip

    Juliette Armanet a quelque chose d'inclassable : une façon de chanter qui peut paraître désuète, un univers singulier oscillant entre chanson française dans son plus simple appareil, et chansons pop aux instrumentaux 80's.

    Manque d'amour est le premier extrait de son nouvel EP, et illustre bien ce large spectre : un texte à la fois décalé et touchant sur une douce ballade, mis en images dans un clip génialement kitsch réalisé par Pablo Padovani.

    En concert, on a beaucoup vu Juliette se produire seule au piano, et c'est donc avec bonheur que l'on retrouve deux chansons où celui-ci est très présent : La carte postale et sa ritournelle entêtante, et Adieu Tchin Tchin, complètement dépouillée où la voix de Juliette se fait d'autant plus touchante.

    JulietteArmanet-CavalierSeuleEP

    Juliette Armanet - Cavalier seule (EP)
    Track list
    1. Manque d'amour
    2. Cavalier seule
    3. La carte postale
    4. Adieu Tchin tchin

    ---
    ► Juliette Armanet sur Facebook | Twitter
    EP Cavalier seule, à paraître le 29 avril via Barclay/Universal
    ---

    A écouter également : cette jolie session live de L'amour en solitaire, la chanson par laquelle on avait découvert Juliette Armanet jadis, et qui ne figure pas sur l'EP

    Où es-tu mon alter
    Où es-tu mon ego
    Pour moi t'étais ma mère, mon père, mon rodéo
    Je traverse le désert, l'amour en solitaire

    ---

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    16avr

    Tom Odell : Wrong crowd & Magnetised

    Si son nom ne vous évoque rien, peut-être que la chanson Another love vous semblera familière ?

    Toujours est-t-il qu'après avoir vendu près d'1 million (!!) d'albums à travers le monde, Tom Odell est de retour avec un second album, Wrong Crowd, qui s'annonce franchement bien.

    Un clip en deux volets a été dévoilé : le premier autour de l'excellente chanson Wrong crowd, et le second qui présente le single Magnetised au refrain absolument imparable.

    EN BOUCLE. NON STOP. #OBSESSION

    Wrong Crowd

    I can't help it, I don't know how
    I guess I'll always be hanging round with the wrong crowd.

    Magnetised

    Cause it's not right, I'm magnetised
    To somebody that don't feel it
    Love paralysed, she's never gonna need me
    but sure as the world keeps the moon in the sky
    She'll keep me hanging on
    She'll keep me hanging on

    ---
    ► Tom Odell sur Facebook | Twitter | Instagram | Site Officiel
    Wrong Crowd, à paraître le 10 juin via Columbia/Sony.

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    13avr

    Rose en concert au Petit Théâtre de l’Opéra de Bastia

    Bastia1

    Ouvrir doucement la porte et se calfeutrer dans l'alcôve du fond. Deux enjambées plus en avant, la scène du Petit Théâtre où Rose et ses deux acolytes géniaux, Thomas Semence et Mathieu Coupat viendront s'installer pour un moment que l'on ne sait pas encore comment qualifier...

    La petite salle est pleine à craquer, remplie au millimètre d'un mélange de fans et de curieux, en proportions changeantes selon les soirs, tous unis dans la même envie de passer une jolie soirée.
    D'emblée l'ambiance extrêmement chaleureuse, pareille proximité étant nettement propice à la complicité. Rose, d'un naturel toujours spontané, s'en amusera dès le départ et dialoguera tout du long avec les gens, rendant ainsi la soirée d'autant plus conviviale.

    Les chansons de Rose sont ici présentées dans un écrin acoustique, et si certains les découvrent ce soir, les plus connaisseurs leur trouveront un charme à la fois différent et familier. On se surprend à chantonner un peu tout le temps, et quand 2 ou 3 personnes se lancent dans cette configuration ça prend bien vite une chouette allure de chorale. Et ça donnera lieu à de belles surprises comme Pour être deux et cette participation dingue sur le pont qui a décuplé l'intensité de la chanson.
    » LIRE LA SUITE »

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    11avr

    Aide-moi si tu peux – Jérôme Attal

    AideMoiSiTuPeux

    Morceaux choisis

    Une histoire d'amour pouvait-elle s'amorcer à partir d'un ralentissement dans les encombrements et d'un coup de foudre à sens unique ?
    Les grandes histoires d'amour ne débutaient-elles pas toujours de cette manière ? Ca piétine quelque part dans votre vie, une soirée à laquelle vous ne voulez pas vous rendre, une succession de soupirs et de contrariétés, et sans prévenir : "Moteur ! Action !".
    [p38]

    Les héros de tout le monde, c'est juste bon à finir en imprimés sur des T-shirts. Les héros personnels, ça reste à jamais gravés au fond du coeur.
    [p207]

    La vie est un système complexe, à la fois bien pensé et jamais totalement fiable, d'une infinité de programmes, de trajectoires, de correspondances et de compromis. D'humeurs sur l'instant, et de temps qui passe et ne répare rien.
    [p210]

    Avec de l'opiniâtreté, on obtient toujours ce que l'on veut. La plupart du temps, pour son propre malheur.
    [p211]

    Chanson du roman
    Jérôme Attal accompagne toujours ses romans d'une chanson, et celle-ci est interprétée par Valentin Marceau :

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    03avr

    Charly & sa drôle de dame : Melting Folk #4

    Charly, il a toujours des idées qui sortent de l'ordinaire pour présenter sa musique...

    Alors pour fêter la sortie prochaine de son nouvel EP Solophonique, Charly a monté une nouvelle édition de soirée Melting Folk pour nous présenter son travail...

    Melting Folk, kesaco ?

    Melting Folk [nom masculin] : Evènement pluri-artistique qui mélange concert, projection de clips de Gertrude, Mr Cigar Box et Charly & sa Drôle de Dame mais aussi: expositions et performances d'artistes / artisans de talent.

    Et c'était franchement chouette : ambiance amicale, artistes très intéressants à découvrir (gros coup de cœur pour Janally que l'on a pu voir travailler sur place #passioncollages), et bien sûr jolie et astucieuse présentation par Charly de son parcours et de ses chansons "d'avant", avant de dévoiler en live son dernier EP.

    Quelques photos souvenirs :

    Charly & sa drôle de dame : Melting Folk #4

    Charly & sa drôle de dame : Melting Folk #4
    » LIRE LA SUITE »

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button
    28mar

    L’Heureux Tour de Zazie aux Folies Bergère

    L'Heureux Tour de Zazie aux Folies Bergère

    L'Heureux Tour de Zazie porte drôlement bien son nom, dans tous les sens du terme : un vrai plaisir que de la revoir ainsi sur scène !

    • Date : 26 mars 2016
    • Lieu : Folies Bergère

    Retrouver Zazie dans ce type de salle confère d'emblée une atmosphère chaleureuse au concert. Et d'emblée, on est scotché au siège avec Toc Toc Toc, entrée en matière musclée à l'énergie certaine, qui happe immédiatement.

    Les arrangements sont très rock, exit les boucles de synthés et consœurs de la tournée précédente : ici le son est brut, extrêmement énergique et porté par d'excellents musiciens.

    Certains anciens titres se voient ainsi revêtus d'un "nouveau jean" comme l'annoncera Zazie : la fameuse intro de Rue de la paix se verra par exemple revisitée à la guitare "simple", on redécouvre la dynamique de Oui... Philippe Entressangle et David Salkin offrent des duos batterie/percussions d'une puissance géniale, comme sur Pieds nus, Les lendemains qui déchantent ou encore les très beaux finals de Oui filles et Love you all rejoints par les chœurs d'Edith Fambuena et Marie Lalonde.

    Il y a quelque chose de vraiment heureux qui se dégage de la scène : Zazie insuffle une franche bonne humeur sur de nombreux titres, danse avec ses musiciens - Faut pas s'y fier résume bien cette joyeuse complicité. Glissons d'ailleurs ici une mention spéciale au côté jardin : le sourire de Marie Lalonde illumine la scène et la voir danser tout du long, secondée bien souvent par Julien Noël, a quelque chose de drôlement communicatif !

    Et puis sans crier gare, en plein milieu, cette belle surprise d'entendre Si j'étais moi... une chanson poignante qui fut souvent un grand moment des concerts de Zazie et qui ce soir n'a pas dérogé à la règle: un final déchirant de beauté et d'émotion qui fera se lever toute la salle pour une standing ovation. Une émotion présente également pour les superbes On éteint, que l'on retrouve avec bonheur dans la setlist, Pise et Adieu Tristesse, ainsi que J'étais là, dans un autre registre.

    Le public du samedi soir avait visiblement envie de danser, et les premiers rangs tenteront dès La vie est belle, ici dans une version bien plus énergique que celle de Christophe Willem, de faire lever l'orchestre mais il faudra attendre Des rails pour que le mouvement soit général et que les Folies Bergère n'aient quelques airs de dancefloor qui perdureront, jusqu'à ce que la salle s'unisse à pleins poumons pour Rodéo.

    Le dernier rappel conduira Zazie et sa petite bande au milieu de la salle, sur les hauteurs du premier balcon : ukulélés, mandolines et tambourin pour un final Larsenien chaleureux et joyeux, permettant à Zazie d'aller voir l'amour d'un peu plus près...

    Une tournée qui porte ainsi drôlement bien son nom, et un concert d'où l'on sort avec l'envie d'y retourner bien vite ;)

    ---
    ► Zazie sur Facebook | Twitter

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Share Button

    Le Palindrome.net || Contact