Sur la route

I shambled after as I’ve been doing all my life after people who interest me, because the only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, desirous of everything at the same time, the ones that never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn like roman candles across the night.

Typiquement un livre que beaucoup disent culte et que je n’ai pas lu.
Cette bande-annonce sera le déclic.
Ou plutôt cette phrase.
J’hésite entre le lire en VO (ce qui me prendrait 6 mois) et en VF (ce qui me permettrait de l’avoir fini avant la sortie du film).
Dilemme.

3 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *