Berlin

Berlin

Week-end à Berlin il y a peu. Découverte totale de cette ville.
Deux jours d’aperçu vraiment chouettes. Avec un mélange de déluge et de grand soleil.

Berlin

A la sortie du métro, mes premiers pas dans Berlin se firent le long de devantures taggées et très colorées … la suite du séjour me fera constater que c’est comme ça quasiment partout dans la ville.

Berlin

Le déluge fût l’occasion d’aller voir le Musée Juif, ainsi que les monuments et lieux touristiques principaux (en s’accrochant au parapluie).

Berlin

Photos rapides – pas pratique en tenant le parapluie 🙄

Tacheles

Berlin
L’un des plus célèbre squats de Berlin (nous dit Wikipedia). Un endroit complètement COOL.
Bariolé, rempli d’artistes aux styles divers, plein de chouettes objets, de bazar complet aussi …

Berlin

Berlin
Berlin

Sculptures du jardin

Berlin
Berlin
Berlin

Artistes à l’œuvre

Berlin

Joyeux bordel

Berlin
Berlin
Berlin

Berlin
Berlin
Berlin

Roller derby

Comme beaucoup, j’ai découvert le Roller Derby avec le film Bliss réalisé par Drew Barrymore. Et quand mon amie Mag s’y est mise « pour de vrai », c’est devenu plus concret, et nous (avec Laure) avions suivi en streaming ses matchs lors de récents championnats au Canada.

Bref tout ça pour dire que quand Charlotte, mon (très) précieux guide du WE, m’a proposé d’aller voir une compet’ en vrai, je n’ai pas hésité bien longtemps 😉

Berlin

L’équipe locale, les Berlin Bombshells jouaient contre celle d’Edimbourg (et les ont littéralement explosées d’ailleurs). Il nous a fallu un petit moment pour bien capter les subtilités (huge thanks à Caroline, française expatriée et totalement immergée dans l’univers du roller Derby), et une fois que tout s’éclaire ça devient vachement intéressant, surtout de voir que c’est très stratégique en fait. Mais c’est quand même pas demain la veille que je m’y essaierai, rapport aux patins à chausser.

Random

Berlin

Berlin

Music in Berlin

Mauerplatz, Flea Market

Qui dit dimanche, dit marché aux puces. Celui-ci était un mélange de brocanteurs amateurs, stands pros de boutiques locales, antiquaires … un joyeux bazar avec une chouette ambiance. Et à propos d’ambiance, le plus frappant dans ce que j’ai vu de Berlin, c’est cette impression permanente d’être en ambiance festival, côté sympa.

Berlin

D’autant plus frappant sous le soleil de plomb que nous avons eu, faisant se peupler le parc autour du marché aux puces d’artistes divers, de promeneurs, et … de barbecues. Oui oui à Berlin tu peux sortir tranquillou ton barbec dans un parc public.

Berlin

A un endroit du parc, il y a une sorte de mini arène et une tradition récente du dimanche aprem : le karaoké. Comprendre : plusieurs centaines de personnes amassées autour d’une scène ronde animée par un punk avec deux enceintes et une chaîne hi-fi. Pas de prompteur, à l’arrache. Et ça marche. Hyper bien. Les gens font la queue pour chanter, font le show …

Berlin

Pour revenir à l’ambiance, c’est vraiment ce que je retiendrai de Berlin. Peut-être que je n’aie été que dans les bons quartiers, en deux jours je n’ai évidemment pas eu le temps de parcourir la ville de fond en comble, mais toujours est-il que cette indéfinissable atmosphère avait quelque chose de bien différent des grandes villes où j’ai pu aller jusqu’ici. Ce n’est pas une belle ville en soit, trop marquée par la guerre et les reconstructions, trop carrée. Les tags omniprésents et les immenses pièces de street art qui recouvrent de nombreux murs lui donnent un aspect jeune, créatif. Ça semble fourmiller là où l’on ne s’y attend pas : ici pas d’enseignes indiquant les clubs ou les salles de concerts, il faut connaître, savoir repérer les portes d’accès. Et sans rapport aucun, ça a l’air nettement plus agréable côté confort de logement. En plein cœur de la ville, j’ai pu voir plusieurs appartements de colocs Erasmus [petit coup de vieux au passage…], et la plus petite des chambres devait faire 25m². Pour le prix d’1/2m² à Paris.

Le Mur

Difficile de ne pas l’évoquer, puisqu’il est partie intégrante de l’histoire de la ville. Et on a beau le savoir, ça fait bizarre de constater le côté vraiment aléatoire de la délimitation … On la voit au sol, aux feux rouges (ceux de l’Est sont customisés), et de nombreux musées/plans en reliefs/points infos sont là pour resituer le contexte de l’époque.

Berlin

La partie du mur la plus longue conservée est entièrement redécorée et fort colorées .. comme le montrent les clichés ci-dessous (à peu près les mêmes que 100% les touristes doivent faire, mais bon … ;))

Berlin
Berlin
Berlin
Berlin
Berlin

Lesbisch-Schwulen Stadtfest Berlin

Pas vraiment la Gaypride, prévue pour le WE d’après, plutôt une pré-gaypride centrée sur les revendications des homosexuel(le)s en termes de droits. Je ne sais plus très bien comment on s’est retrouvé(e)s là-dedans mais c’était franchement fun. Mélange de clichés dingues, de fun, de danses, de festivités diverses … à en faire limite regretter de ne pas voir la vraie GayPride au même endroit.

Berlin
Berlin
Berlin

Random (2)

Berlin
Berlin

Allemagne – Danemark

Drapeaux allemands aux fenêtres des taxis, écrans géants dans chaque bar … au taquet pour l’Euro. Genre méga taquet. Donc quitte à voir un seul match de foot, autant que ce soit celui-là. Visionnage en plein air, dans un lieu très sympa, genre complexe de bars/restau le long de ce qui ressemblait à d’anciennes usines désaffectées. Ambiance cool. Mais grosse déception : à l’annonce de la victoire, à peine un drapeau secoué, pof tout le monde remballe. Blasés quoi. Nameho. Heureusement quelques klaxons un peu plus loin ont retenti 🙄

Berlin
Berlin

Excellent WE. Définitivement à refaire !
Merci Charlotte pour le guidage, les bons plans, l’hébergement, les anecdotes …

2 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *