Sur le tournage du clip de Rose

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance d’être invitée sur le tournage du nouveau clip de Rose, pour la chanson Et puis juin.

Cette phrase pourrait paraître assez anodine au vu de cette mode qui s’installe d’inviter des blogueurs un peu partout mais elle est tout sauf ça.

D’abord parce que j’ai rarement l’occasion d’assister à un tournage de clip (alors que j’ai souvent évoqué en ces murs ma passion véritable pour ce format), mais qu’en plus et surtout, il s’agissait là de celui de Rose, une artiste que j’affectionne particulièrement et dont je suis le parcours de près depuis début 2006. Donc évidemment quand elle m’a proposé de passer sur le plateau, j’ai plus que sauté sur l’occasion.

Et puis juin – le clip

Ce qu’on ne devine pas forcément en regardant ce clip, c’est la façon dont il a été tourné, et la complexité du tournage. Et encore moins que ce fût complètement sportif !

Et puis juin – le making of

Figurez-vous qu’il s’agit d’un véritable plan séquence (coupé en 2 donc 2 plans séquences en fait) avec le décor qui se monte véritablement en temps réel.

Imaginez-vous donc un plateau tout sauf silencieux, où l’on n’entend presque pas la chanson qui fait l’objet du tournage mais principalement du « Déco 1 en place ! » / « Déco 2 bougez-vous ! » / « Attention on arrive » avec des gens qui courent partout en faisant des prouesses de rapidité.

Chapeau donc à l’artiste d’avoir réussi à rester concentrée et garder un air impassible face caméra alors que 12 personnes s’agitaient autour d’elle !

Un ballet savamment orchestré par le réalisateur Steven Briand, à découvrir en vidéo ici :

Il n’était pas prévu au départ de faire un making-of, mais c’eût été tellement dommage que personne ne voit le travail fourni, que quitte à être sur les lieux, j’en ai profité pour immortaliser quelques moments. Très à l’arrache. A l’iPhone.

Ceux qui ont déjà filmé à l’iPhone savent que le problème majeur est l’angle (très) restreint que ça offre. Et vu la configuration des lieux, et le peu d’endroits possibles pour filmer c’était un vrai challenge. Mais l’expérience fut très fun !


Cliquez pour agrandir

Les autres images que l’on voit dans la vidéo sont issues d’une GoPro astucieusement planquée par le chef opérateur entre les projecteurs.

Photos de tournage

Ce fut une belle expérience que de suivre un tournage de A à Z, surtout avec la possibilité de pouvoir se glisser partout pour suivre les détails.
Un grand merci à Rose de m’avoir invitée !

» www.ciaobella.fr
» www.rose-lesite.fr

Sur le tournage du clip de Rose

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance d’être invitée sur le tournage du nouveau clip de Rose, pour la chanson Et puis juin.

Cette phrase pourrait paraître assez anodine au vu de cette mode qui s’installe d’inviter des blogueurs un peu partout mais elle est tout sauf ça.

D’abord parce que j’ai rarement l’occasion d’assister à un tournage de clip (alors que j’ai souvent évoqué en ces murs ma passion véritable pour ce format), mais qu’en plus et surtout, il s’agissait là de celui de Rose, une artiste que j’affectionne particulièrement et dont je suis le parcours de près depuis début 2006. Donc évidemment quand elle m’a proposé de passer sur le plateau, j’ai plus que sauté sur l’occasion.

Et puis juin – le clip

Ce qu’on ne devine pas forcément en regardant ce clip, c’est la façon dont il a été tourné, et la complexité du tournage. Et encore moins que ce fût complètement sportif !

(suite…)

6 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *