La Grand Sophie, morceaux choisis avant "Nos histoires"

LaGrandeSophie

Comme son nouvel (et septième) album sort demain, j’ai passé la semaine à réécouter la discographie de La Grande Sophie et j’ai eu envie de partager les chansons qui composeraient à l’heure actuelle mon best-of personnel.

Voici donc une sélection chronologique et totalement subjective 😉

La Grande Sophie – Morceaux choisis

Martin (2001)
Parce que comme beaucoup, ce fut la première chanson de LGS qui me parvint aux oreilles et qu’elle a traversé les années sans lasser.

L’amour ça pardonne pas (2001)
Parce qu’en concert c’est tellement beau quand tout le monde chante l’amour ça pardonne pas, ça peut durer des mois, des jours …

T’es comment (2001)
Pour son côté touchant malgré la simplicité apparente.

Chéri (2001)
Ma préférée depuis toujours de l’album Le porte bonheur.

Ma première ride (2003)
Typiquement une chanson qui ne me parlait pas à l’époque où elle est sortie, mais qui a fait son chemin avec l’âge le temps.

On savait (Devenir grand) & Rien que nous au monde (2003)
Deux chansons aux suites d’accords proches (respectivement Bm/F#m/A/E et Bm/D/A/E) que j’ai jouées en boucle des mois durant …

Les bonnes résolutions (2005)
Parce qu’on peut la réécouter tous les ans début janvier, et sourire de la même façon en la réécoutant.

Je ne changerai jamais (2005)
Parce que c’était album très rock et que celle-ci a un beau mélange d’ambiances.

Quand le mois d’avril (2009)
Pour ce passage Les instants fragiles, les parfums de déjà-vu / Le moral en exil et les portes sans issues / Les jours difficiles, les envies en garde-à-vue / Quand est-ce-que tout commence ? / Dis-moi, dis-moi

Quelqu’un d’autre (2009)
Pour la jolie mélancolie que l’on ressent à l’écoute.

Tu n’as pas cherché (2009)
Parce que la voix de La Grande Sophie s’y fait particulièrement touchante sur cette mélodie.

Dis quand reviendras-tu (2009)
Pour la redécouverte de cette grande chanson.

Peut-être jamais (2012)
Parce que c’est pour moi sa plus touchante et personnelle.

Suzanne (2012)
Pour sa beauté aérienne.

Ne m’oublie pas (2012)
Pour cet excellent refrain aux voyelles qui durent.

Sucrer les fraises (2012)
Parce que si le refrain m’a tout de suite plu, et que plus je l’écoute plus je la trouve bien écrite.

Et puis j’inclurais bien aussi Shoot dans l’ballon d’foot, extraite de son 1er album autoproduit, redécouverte pour ma part via la version de Camille au fameux concert des Françoises et dont j’adore la mélodie refrain ♫ vas-y marque des buuuuuts à toutes les minuuuutes ♪.

En avant pour Nos histoires !

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *