Oscar Anton et les 12 packs de 2020

25 décembre 2020. Le December pack, douzième et dernier « pack » d’Oscar Anton paraît aujourd’hui.
Et je me rends compte que sa régularité créatrice aura vraiment accompagné mon année.

Flashback. Janvier 2020. Les grèves de transport durent depuis novembre, les parisiens sont à bout. Youtube me suggère une vidéo dont l’aperçu est un intérieur de métro, je clique par « nostalgie ». Un clip tout simple, de ceux qui suffisent & une chanson cool… c’était Down.

A l’époque il n’y avait pas grand encore grand chose en ligne, mais l’autre récent clip disponible et l’humour des sur-titres relatant la perte des rushes et l’utilisation finale de la vidéo démo avait ce quelque chose de vraiment génialement pas prise de tête et très DIY au sens noble du terme.

Les vidéos ont continué en filigrane des mois qui s’écoulaient : en février, une plus « classique » façon session live; en mars, des préparatifs en salle de bain et puis le début des vidéos en quarantaine.

Qui dit quarantaine, dit « plus de temps » pour remonter le fil, et s’intéresser, au-delà des vidéos, aux fameux packs, tous composés de deux titres et d’un bonus. Une démarche vraiment chouette, et forcément mon œil professionnel habitué aux rouages du métier a trouvé ça drôlement rafraîchissant toute cette débrouille fort qualitative.

En avril, Nuits d’été, en duo avec sa sœur Clémentine. Chanson très cool, suivie en mai d’un clip filmé par leur mère. Hypra cool.

Et c’est là que les choses ont commencé à s’emballer. « On » a suivi en direct les vues grimper, les followers Instagram arriver, l’incrédulité grandissante de l’artiste, le début des live Instagram, des Premiere sur Youtube (toujours avec des clips dans la même lignée homemade)…

Juillet, Août, Septembre… toujours de nouvelles chansons, de nouveaux clips, un rendez-vous mensuel immuable et de plus en plus attendu qui semble mettre une belle pression à Oscar qui avouera en story s’être fait un peu dépasser par le rythme à tenir. En parallèle, le succès de Nuits d’été attire les labels et jolie surprise que de commencer à recevoir des mailings promos le présentant ! Mais après une expérience en major peu concluante jadis, et autant de débrouillardise solo, la suite devrait probablement logiquement rester plutôt indépendante.

Retour en décembre, un petit remix par Bob Sinclar (tranquillou) et puis le dernier pack… 25 décembre 2020 donc.
Douce bande son que ces deux nouveaux titres (dont un joli nouveau duo avec Clémentine) pour un matin de Noël pluvieux (si vous êtes à Paris) et solitaire (pour ma part).

La suite sera Home of Sanity, le regroupement de tout ça, qui existe en playlist et devrait – si j’ai bien suivi – sortir en album en 2021.

Les derniers mots du bonus parlé qui conclue les 12 packs de 2020 sont « Merci les gars d’avoir écouté »… merci à toi Oscar pour ce projet qui nous a accompagnés cette année, et cette belle leçon d’élan !


Oscar Anton sur Facebook | Twitter | Instagram | Site officiel

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *