Il y a si peu d'endroits confortables, de Fanny Salmeron

Il y a si peu d'endroits confortables – Fanny Salmeron

Il y a si peu d'endroits confortables, de Fanny Salmeron

Il y a des livres dont vous trouvez la couverture jolie.
Et plus encore quand elle s’explicite au fil de la lecture.
Il y a des livres dont vous trouvez le titre chouette, saupoudré de mystère.
Il y a des livres dont vous trouvez intriguant le résumé de la 4ème de couverture.
Il y a des livres où vous aimez la présentation de l’auteur. Ses remerciements à la fin.
Il y a des livres où l’on a envie de tout citer.
De mettre des marques partout pour se rappeler de telle ou telle phrase.
Il y a des livres que l’on sait qu’on va relire.
Il y a des livres qui sont tristes. Il y a des livres qui sont beaux. Il y a des livres tristement beaux.
Il y a des livres que l’on referme les larmes aux yeux.

Il y a si peu d’endroits confortables est de tous ceux là à la fois.

Cela fait bien longtemps que j’attendais ce livre, sans en connaître rien. Juste parce que je suivais les écrits de son auteur depuis déjà quelques années : sa plume m’avait marquée d’emblée, même si ce n’était que pour quelques boutades au détour d’un forum. Puis plus longuement avec ce Kiddo’s blog, découvert par hasard.
Au détour de nouvelles, publiées à droite à gauche ou lues sur des péniches. Et donc ce Livre. Enfin.

Peut-être que la lecture de celui-ci m’a particulièrement touchée parce que je n’étais pas tout à fait objective. Peut-être aussi parce que je m’appelle Audrey.

Mais on a tous des bonnes raisons pour aimer un livre.

» La playlist d’Hannah, à écouter en parallèle
» www.ilyasipeudendroitsconfortables.com

10 commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *