Les pépites du confinement (vol 2)

Au début du mois dernier, je listais une série de contenus & rendez-vous parus en cette période de confinement, donc même si la fin approche, voici une sorte de mises à jours avec une nouvelle petite série :

Des écrits qui font réfléchir

Tracts de crise
Gallimard publie depuis le début du confinement une série spéciale de « Tracts de crise » et certains sont vraiment beaux et/ou font se poser des questions intéressantes.

Quelques suggestions de lecture : Ralentir de Gaspar Koenig, Naufrage de Michaël Ferrier, Les jours barbares de René Frégni

Toute la série

Lettres d’intérieur
Des auteurs confient une lettre à Augustin Trappenard qui les lit…

« Je ne crois pas aux bons côtés du confinement, aux vertus de ces jours désemplis », celle de Gaël Faye est particulièrement touchante… et j’ai aussi beaucoup aimé « Est-ce ce monde-là que j’aurais aimé t’offrir ? » celle de Jean-Baptiste Del Amo

Toutes les lettres

EP éphémères

Pomme a publié « quarantine phone sessions », un EP éphémère enregistré à l’iPhone, où elle en profite pour chanter en anglais
en écoute partout jusque fin mai

Joyce Jonathan quant à elle a dévoilé « L.A.ttente », une série de maquettes regroupées pour appeler aux dons pour le collectif « Protège ton soignant » ► à télécharger ici jusqu’au 31 mai

Et dans un autre registre, et non-éphémère a priori, Emilie Simon a imaginé une attaque de la planète Terre façon envahisseurs : « 2020 Mars On Earth »« Cette ombre », premier extrait

Chansons inédites

De nombreux artistes ont écrit/chanté/composé durant cette période, certaines chansons avaient un but caritatif, d’autres juste de partager un état d’esprit… mes préférées :

Grand Corps Malade – Effets secondaires

En ces temps confinés, on s’est posés un peu
Loin des courses effrénées on a ouvert les yeux
Sur cette époque troublée, ça fait du bien parfois
Se remettre à penser même si c’est pas par choix
(…)
Et si ce virus avait beaucoup d’autres pouvoirs
Que celui de s’attaquer à notre respiration
S’il essayait aussi de nous rendre la mémoire
Sur les valeurs oubliées derrière nos ambitions

On se découvre soudain semblables, solidaire
Tous dans le même bateau pour affronter le virus
C’était un peu moins le cas pour combattre la misère
On était moins unis pour accueillir l’Aquarius
Et si ce virus avait le don énorme de rappeler ce qui nous est vraiment essentiel

Et demain ? Le collectif

Il a fallu en arriver là pour les remercier
Ces héros du quotidien du quotidien qui sans compter
Sacrifient leur vie au nom de notre santé
Ces mêmes qui criaient dans la rue « venez vous aider! »

Et demain on fera quoi? On recommencera l’homme est comme ça
Et demain ça sera nous les maîtres du jeu un point c’est tout

S’aimer encore danser encore sourire encore s’embrasser plus fort
Pleurer encore souffrir encore et tenir encore mais chanter plus fort

Rose – Ça nous fait tenir

Jour 30 à peine , et c’est déjà beaucoup
Plus de vie mondaine, plus de vie du tout
Et on se demande ce que sera après
Remonter la pente, refermer les plaies

Si de reprendre nos places, on s’empressera
Avant qu’on nous remplace, si on applaudira
Encore ceux qui méritent, si on prendra le temps
De plus prendre la fuite, d’écouter les enfants.

Des regroupements de musiciens

Il y a eu des centaines de chouettes vidéos collectives, mais j’en isole ici juste deux que j’ai particulièrement aimées :

Musicians In Confinement Vol. 5: Don’t dream it’s over

Johan Dalgaard, musicien de talent que vous avez sûrement croisé aux côtés de pas mal d’artistes, a lancé une série de vidéos avec ses amis musiciens et cette reprise avec la si douce voix d’Emilie Gassin en ouverture est particulièrement belle.
j’en ai d’ailleurs découvert le groupe Crowded House au passage, et écouté l’album en boucle ensuite 😉

KT Tunstall & Gary Barlow – (I’ve Had) The Time of My Life

Parce que cette improbabilité totale de voir KT Tunstall et Gary Barlow (Take That) reprendre la chanson phare de Dirty Dancing

Et pour finir, une vidéo de la danseuse Marion Gallet qui s’exprime sur la magnifique reprise de Laissez-moi danser par Izia & Ibrahim Maalouf :

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *