Constance Amiot à l'Entrepôt

Cela faisait longtemps que Constance Amiot n’avait joué à Paris. Et dans le cadre cosy de L’Entrepôt, le public nombreux a pu (re)découvrir le plaisir de l’écouter chanter live.

  • Date : 23.01.2013

Pour introduire le concert, Jérôme Attal vient présenter Constance, avec flegme, humour et décalage, comme à son habitude et puis celle-ci s’avance, seule à la guitare.

Tout au long de la soirée, elle alternera chansons jouées seule et chansons accompagnée d’un bassiste et d’un batteur. L’on redécouvre ainsi les titres de Fairytale, et découvrons la version live de certains de Once-Twice (Defeat, Upside down) et de son nouvel EP qui occasionne ce concert, Blue Green tomorrows. De nouvelles chansons également, qui figureront sur l’album à venir; dont la superbe Montparnasse, au texte signé de Jérôme Attal.

Personne ne voit ce qui se passe
Dans les couloirs et les impasses
On peut s’aimer à en crever
Et partir sans laisser de traces

A ses côtés également un harmoniciste, qui insufflera à quelques titres une dimension vraiment chouette, notamment avec son solo final sur Six numéros.

JP Nataf est également venu chanter avec Constance : leur duo Résonances, bien sûr; mais aussi une chanson à lui Viens me le dire où il s’est quelque peu emmêlé les pinceaux et une reprise de Our house (Madness) en rappel.

Cela faisait bien trop longtemps que Constance Amiot n’avait joué à Paris et au vu du chaleureux accueil que le publie de l’Entrepôt lui a fait, on espère pouvoir réitérer ce type d’agréable soirée plus régulièrement 😉

Merci à Yak, Marion & Sophie d’avoir tenu l’APN à bout de bras au-dessus des têtes pour immortaliser le concert.

» www.constancemusic.com
» Se procurer l’EP Blue Green Tomorrows : en digital // en physique

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *