Bensé et Loane à l’Argo Notes

Bensé et Loane à l’Argo Notes

Bensé et Loane à l’Argo Notes

Petit revival personnel ce soir, car la première fois que j’ai vu jouer Loane et Bensé c’était le même soir, un certain 6 mai 2006, au Divan du Monde pour une soirée « Les filles se démerdent ». Deux ans et demi plus tard les revoilà en co-plateau, avec chacun un album en poche et une tournée en cours déjà bien entamée.

  • Date : 12.12.08
  • Adresse : 9 bis rue Dombasle, 93100 MONTREUIL

» Lire l’article sur Le-HibOO.com

Article

Bensé (web)

C’est Bensé qui ouvre la soirée. Il arrive sur scène tout emmitouflé et commence son set en se débarrassant de son manteau, pull, gants tout en dialoguant avec l’assemblée. Ce soir, il joue seul, en version homme-orchestre guitare/tambourin/harmonica/voix, ce qui est pour nous l’occasion de redécouvrir ses titres dans leur plus simple version. L’ambiance de la salle est très intimiste et s’y prête particulièrement bien, même si le public mettra un peu de temps à participer, avant de se réveiller complètement sur « Au grand jamais« .

Ce concert étant le dernier de sa tournée d’automne, Bensé en profite pour nous présenter deux nouveaux titres, en anglais. Et au-delà du fait d’entendre de nouvelles chansons, c’est une véritable surprise de le voir interpréter avec autant d’intensité un « The runaway » au texte particulièrement poignant. Il s’installe ensuite au piano, fait assez rare pour être mentionné, pour « Do right« , dans la même veine, tout aussi poignante. La présence du piano nous permettra également d’entendre « Après nous » en piano/voix et puis Bensé rechaussera sa guitare pour quelques chansons avant de nous laisser sur la joviale « Make this planet move« .

Ce fût un très agréable concert, qui nous a permis de voir Bensé sous un jour nouveau avec ces deux très belles nouvelles chansons qui laissent présager une suite plus qu’intéressante à l’aventure !

NB : Le concert de Bensé au Bataclan initialement prévu le 20 mars est décalé au 26 mars.

Loane (web)

Comme la dernière fois que j’ai vu jouer Loane c’était au Zénith avec un trac palpable, là forcément la voir dans ce cadre intimiste avec ses 4 musiciens, c’était un peu le jour et la nuit ! Dès les premiers titres on la sent à l’aise et elle n’hésite pas à discuter avec le public à coups de « Bonjour Paris ! oui Montreuil c’est Paris non ? » ou « Je vous reconnais vous étiez là hier« . Si l’on ajoute à ça le décor vraiment sympa, la bonne humeur que dégagent les musiciens, et la qualité musicale des arrangements, tous les ingrédients étaient réunis pour un bon concert et ce fût le cas. Deux chansons sont particulièrement réussies : la reprise de « I got life » et la très joyeuse « Le temps« , que Loane joue en devant de scène au glockenspiel avec tous ses musiciens autour d’elle. Mentionnons aussi « Contre toi » pour laquelle le public était particulièrement participatif, et qui est décidément très sympa en live.

Pour elle aussi c’est une fin de tournée, elle nous annonce que c’est sa dernière date en France pour 2008 et que « c’est l’occasion de vous dire que je vous aime« , avant de nous laisser sur « Everytime we say goodbye« .

Un co-plateau très agréable donc, où l’on a pu voir Bensé sous un jour nouveau et Loane plutôt détendue et spontanée. Beaucoup de chemin parcouru de part et d’autre depuis ce concert au Divan du Monde !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *