Bye Bye 2010

Une année qui s’achève c’est toujours un moment où l’on se repasse celle-ci mentalement, pour dresser une sorte de bilan … alors si je m’en tiens à l’aspect musical de ma vie voici ce qui pourrait être le mien pour 2010 :

Les 10 albums qui m’ont le plus touchée cette année sont ceux-ci, celui de Florent Marchet en tête.

Côté concerts, 96 au compteur cette année, dont beaucoup de vraiment chouettes : les Rendez-Vous de la Lune, K’s Choice au Bataclan, Ornette au Lucernaire, Florent Marchet au Café de la Danse, Angus & Julia Stone à La Cigale, Mika en concert privé, le Just in Show du trio niçois, Jil Is Lucky à La Cigale, The Cranberries au Zénith, The Swell Season à La Cigale & au Bataclan …

Et puis en mélangeant un peu tout ça avec le reste, quelques moments particulièrement forts, des petits bonheurs musicaux … *

  • Il y a eu ma rencontre avec Angus & Julia Stone, une rencontre marquante, musicalement et humainement, comme je l’ai déjà beaucoup raconté en ces murs : cette après-midi sessions acoustiques géniale chez ma cousine, quelques jours de promo, Taratata, les concerts au Café de la Danse … et puis les derniers jours de novembre avec La Cigale et la remise de leur premier disque d’or français …
    C’est vraiment un bonheur dingue que d’avoir pu suivre ainsi un groupe dont on adore la musique, de les voir longuement jouer en acoustique, d’assister à quelques jams … et d’installer une sorte de complicité amicale, malgré la barrière de la langue.

  • Il y a eu dans la même lignée, le fait d’avoir pu voir KT Tunstall & K’s choice en private session.
    Pour l’une j’étais blogueuse musicale (HibOO), pour l’autre attachée de presse (Madmoizelle). Mais toujours est-il qu’avoir en face de soi des artistes dont vous adorez la musique qui jouent une chanson juste pour vous et le filmeur … c’est un kif sans nom.

  • Il y a eu la fin du second concert au Bataclan de Rose, avec la découverte de l’inédite Paris, glissée dans un excellent final acoustique (avec HibOO d’live en bonus). Parce que nous étions six, un peu sceptiques, à retrouver ce soir là, dans cette chanson dépouillée, l’émerveillement des tous débuts quand nous avions découvert cette artiste. Et parce que ça a été mon concert préféré de ceux que j’ai vus de cette tournée.

  • Il y a eu la chanson Bicycle de Memory Tapes, et tout l’album qui l’entoure, parce qu’il y a des albums que vous rattachez à une partie de votre vie … et que celui-ci m’évoque les derniers mois passés chez Discograph, où il passait en boucle.

  • Il y a eu le poème de la fin du film La tête en friche.
    Dans une histoire d’amour parfois il n’y a pas l’amour, parfois il n’y a même pas je t’aime et pourtant on s’aime.
    Ce sont les premières phrases que la voix grave de Depardieu énonce en musique à la fin du film. Un texte inédit car il n’est pas extrait du livre duquel le film est adapté. Un texte que je n’ai pas ré-entendu depuis mais qui m’avait vraiment émue.

  • Il y a eu Les Françoises au Printemps de Bourges. Parce que parfois il y a des concerts où vous sentez qu’il peut se passer un truc. Alors même si ce n’est pas exactement près de chez vous, vous y allez. Et en l’occurrence, pour Les Françoises c’était une rudement bonne idée que de tenter le périple !

  • Il y a eu Jil Is Lucky, Bensé et Medi qui ont joué ensemble à l’ancienne dans un bar. Ce qui était totalement inespéré au vu des envols de leurs carrières respectives. Et ce fût un vrai régal, puisque forcément ils ont apporté leur touche d’originalité habituelle en revisitant mutuellement leurs chansons (à la manière des Françoises pré-citées).Un petit plongeon back in 2006 vraiment chouette.

Une année bien remplie, riche en souvenirs musicaux …

————————-
Crédits photos :
Rose (c) Rod || Le-HibOO.com
Les Françoises (c) Aurélien Chartendrault || L’Express.fr

*Idée empruntée à Kris, de l’excellent blog Au Bout du Chemin

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *