Constance Amiot – Blue green tomorrows

Constance Amiot - Blue green tomorrows (EP)

Pour introduire cet EP, je remettrais bien la même intro que par ici :


Il y a déjà un bon nombre d’années (disons vers 2006), une amie m’a dit : « tiens j’ai acheté un CD, la nana a une voix qui me fait penser à la tienne ». Elle m’a passé les mp3, je les ai mis dans ma liste « à écouter » et quelque peu oublié de le faire sur le moment.

Quand je l’ai finalement fait, je me suis dit que j’adorais sa voix (et que si ressemblance il y avait, ça m’allait grave) et qu’en fait j’adorais tout sur cet album.

J’ai couru l’acheter mais IMPOSSIBLE de le trouver. Forcément, il était déjà sorti depuis un moment, en auto-produit … Bref Whisperwood c’est un peu mon Graal du CD à trouver !

Et puis la sortie du « vrai premier album » : Fairytale m’a permis de voir Constance en concert (joli souvenir du Divan du Monde), de la rencontrer à droite à gauche au détours de soirées ou de concerts divers … une belle rencontre musicale et amicale.

Alors quand on m’a proposé de l’interviewer pour Once Twice, je n’ai pas hésité longtemps 😉

Aujourd’hui sort Blue Green tomorrows, un EP que j’ai déjà beaucoup beaucoup écouté. Où je me surprends à chanter réellement. On dit toujours que « ça donne envie de » parce que ça sonne bien dans les chroniques, mais là impossible de laisser passer « I really want to come and go » ou les « blue BLUE green GREEN tomorrows » sans fredonner. Beaucoup trop court. Vivement la suite.

CHRONIQUE

(Écrite à l’origine pour Le-HibOO.com)

Nous avions rencontré Constance l’année dernière pour le projet Once-Twice, l’adaptation de l’album La tendresse des fous de Da Silva. Depuis, elle a reprit son nom complet et la revoici dans nos oreilles avec un EP autoproduit, Blue green tomorrows :

A l’image de la pochette, l’atmosphère qui émane de Blue green tomorrows est aérienne et lumineuse. On retrouve avec grand plaisir la voix caressante de Constance, et au gré de l’écho du refrain de Blue Green tomorrows, des mmmmm de Résonnances et de l’entêtante Come and go, une irrépressible envie de fredonner s’empare de nous …

On retrouve également le charme des mots français que Constance fait sonner aussi mélodieusement que ceux en anglais, astucieusement mélangés au fil des chansons : JP Nataf viendra poser sa voix sur Résonnances, un joli duo où les langues se mélangent et s’alternent sans qu’on le remarque vraiment tellement ça semble évident; de même que sur la touchante Manhattan, co-écrite avec Jérôme Attal (à qui l’on devait déjà plusieurs textes sur Fairytale, le précédent album de Constance Amiot).

Tout cela est joliment enveloppé d’arrangements délicatement folk, avec juste ce qu’il faut d’harmonica et de trompette pour évoquer le voyage, et nous plonger dans un état de rêverie et d’évasion. Cinq titres qui passent trop vite, et qui donnent encore plus envie de découvrir la suite…

Constance Amiot – Blue green tomorrows EP disponible
Track list
1. Blue Green Tomorrows
2. Résonnances (featuring JP Nataf)
3. Come and go
4. Manhattan
5. Tire-d’ailes

» www.constancemusic.com
» Se procurer l’EP : en digital // en physique
» Lire ma chronique dans sa version originale sur Le-HibOO.com

Constance Amiot – Blue green tomorrows | EP disponible

3 commentaires

  • J’adore toujours quand tu racontes cette histoire…bon je persiste dans mes dires…et je vais finir par te le filer mon CD…car malgré mes recherches, je n’ai toujours pas pu t’en trouver un (peut-être faudrait-il en demander un exemplaire à Constance elle-même)

    bis

  • (Ce serait beaucoup moins drôle comme quête si je lui demandais ;))
    Merci encore pour ce jour inspiré où tu m’as fait découvrir !

  • eh miss, je te devais bien cela. C’est bien toi qui prends le temps d’écouter tous ces CD pour moi maintenant…je n’ai qu’à piocher dans ta sélection en fonction de mes goûts..car je n’ai plus le temps (hélas) de flâner dans les autoproduits ou nouveautés et de découvrir des pétites.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *